Adoration de l’enfant

Adoration de l’enfant (enluminure)

Les Très Belles Heures de Notre-Dame

Initialement destiné à Charles V et entamée vers 1380, la réalisation de ce manuscrit prendra plus de 30 ans. Son premier possesseur sera Jean de Berry (dont on retrouve la trace dans l’inventaire de sa propre librairie en 1413). Perdant peu à peu de son intérêt pour l’ouvrage, il l’offrira finalement à son garde des joyaux Robinet d’Estampes. Ce dernier n’aurait conservé que la première partie du manuscrit, dont les illustrations terminées, constituait alors un livre d’heures complet.

Le Missel de Turin-Milan

Le reste de l’oeuvre fut divisé en deux parties : l’une conservée à Turin (mais sera perdue dans l’incendie de la bibliothèque en 1904), l’autre se trouve maintenant au Museo Civico de Milan : d’ou cette autre appellation de l’ouvrage : « Missel de Turin-Milan ». Composée de prières et de messes relatives aux principales fêtes, cette dernière partie du manuscrit sera cédée à la famille de Hainaut-Bavière.

Adoration de l’enfant par Marie et Joseph

Cette reproduction du folio n°4 du Missel de Turin – Milan, illustre la scène de l’Adoration de l’enfant Jésus par Marie et Joseph dont vous trouverez ci-dessous une représentation du feuillet original. L’enluminure principale représente la Nativité, tandis que la scène inférieure représente l’annonce de la naissance aux bergers.

Turin-Milan Hours c. 1420. Manuscript (Ms. 47), 284 x 203 mm Biblioteca Nazionale Reale, Turin.

Turin-Milan Hours. Manuscript (Ms. 47), Biblioteca Nazionale Reale, Turin.

Libellule tirée des Grandes heures d'Anne de Bretagne
Libellule
Saint Michel et ses saints combattant le dragon
Saint Michel combattant le dragon
Menu