Le combat des trente

Enluminure illustrant le combat des trente

Cette reproduction illustrant le combat des trente est une enluminure réalisée à l’origine par Pierre Le Baud, né vers 1450. Pierre Le Baud était un ecclésiastique français, connu comme aumônier de la duchesse Anne de Bretagne, et pour ses travaux sur l’histoire de la Bretagne.

Histoire d’enluminure…

Jean III, duc de Bretagne meurt sans héritier en avril 1341. Conséquemment, deux compétiteurs tentent de s’approprier sa succession : Charles de Blois (neveu de Philippe VI) duc baillistre de Bretagne, auquel les seigneurs et des barons de France prêtent foi, et Jean de Bretagne, comte de Montfort et demi-frère de Jean III (côté Anglais), héritier présomptif de la couronne de France. Cette rivalité durera plus de vingt ans (jusqu’au traité de Guérande).

Dix ans plus tard… Le combat des trente

Le combat des trente se déroule dans le Morbihan, durant la guerre de succession de Bretagne (au cours de la guerre de Cent Ans), à la fin du mois de mars 1351.

Cette année là, une garnison anglaise, commandée par Bembro (Bemborough), sévissait à Ploërmel tandis qu’une garnison bretonne (fidèle à Charles de Blois), commandée par Jean de Beaumanoir, occupait Josselin.

 « Dieu soit Juge entre nous ! Que chacun de nous choisisse trente à quarante champions pour soutenir sa cause. Nous verrons de quel côté est le droit ».

A mi-chemin entre Ploërmel et Josselin, au lieu-dit “chêne de la lande de Mi-Voie” le combat des trente opposa soixante chevaliers : 30 Franco-bretons pour le parti de Charles de Blois et 30 Anglo-bretons pour le parti des Montfort.

L’issue du combat ne règlera finalement rien : deux jours plus tard, l’essentiel des combattants vainqueurs, partisans de Charles de Blois, seront pris dans une embuscade et seront pour la plupart tués.

La guerre de succession, entamée en 1341, durera jusqu’en 1365 et c’est finalement le camp des Montfort (avec le fils de Jean de Montfort, Jean IV) qui l’emportera.

Charles IV de Bohême arrivant à Saint-Denis
Charles IV de Bohême arrivant à Saint-Denis
Menu