Heures de la vierge

Belles Heures de Jean de France – Heures de la vierge

Prières à la Vierge et les heures de la Vierge

Les heures de la Vierge font partie des éléments traditionnellement inclus dans la plupart des livres d’heures. Les heures de la Vierge rassemblent des psaumes, quantiques, etc. Elles contiennent des scènes de la vie de la vierge Marie et de la naissance du Christ.

Belles heures du Duc de Berry - Auguste et la Sibylle de Tibur.

Auguste et la Sibylle

Folio 26v

Cette page est illustrée par deux miniatures qui composent en réalité une seule scène. En bas à droite, figurent la Sibylle de Tibur et l’empereur romain Auguste, à qui elle annonce la future naissance du Christ. La sibylle désigne de la main la seconde miniature de la page représentant Marie et l’enfant Jésus.

Vous pourriez légitimement vous interroger sur ce qui semble représenter de petits diables entourant Marie. Il s’agit de Séraphins : des anges de l’amour. Ils sont donc traditionnellement dépeints de couleur feu.

Belles heures du Duc de Berry - L'Annonciation.

L’Annonciation

Folio 30r

De toutes les pages enluminées des Belles Heures du Duc de Berry, celle-ci est très nettement la plus richement décorée.

Dans cette frise unique, on observe de nombreux personnages ; prophètes, anges musiciens, angelots, ainsi que des ours et des cygnes (qui composent la devise de Jean de Berry).

La scène centrale représente l’Archange Gabriel annonçant à la vierge Marie qu’elle portera le Fils de Dieu. Au dessus d’eux, Dieu le Père fait descendre l’Esprit Saint (représenté par la colombe) vers Marie.

Belles heures du Duc de Berry - Saint Ambroise et Saint Augustin.

Saint Ambroise et Saint Augustin

Folio 41r

Sur cette miniature sont représentés Saint Ambroise de Milan et Saint Augustin, encadrant l’autel d’une chapelle voutée.

Une légende leur attribue la paternité d’un cantique : le Te Deum. Ces deux mots figurent juste au dessous de la miniature.

La théologie catholique reconnaît cependant à Ambroise d’avoir introduit la poésie lyrique dans l’Occident chrétien.

Belles heures du Duc de Berry - La Visitation.

La Visitation

Folio 42v

Marie, enceinte de Jésus, rend visite à sa cousine Elisabeth, qui attend elle-même Jean-Baptiste.

Dans cette composition, les deux personnages se découpent sur le fond des montagnes de Judée.

Belles heures du Duc de Berry - La Nativité.

La Nativité

Folio 48v

L’évangile de Saint Luc relate que l’empereur Auguste avait ordonné un recensement où chacun devait se faire inscrire dans sa ville d’origine. Joseph et Marie quittèrent donc la ville de Nazareth en Galilée, pour se rendre en Judée, dans la ville de Bethléem (qui donna son nom à l’étoile qui figure en haut de cette miniature, et bien souvent au sommet de votre sapin à Noël).

N’ayant pu trouver de place à l’auberge, ils se réfugièrent dans une étable où naitra l’enfant Jésus.

L'annonce aux bergers

L’annonce aux bergers

Folio 52r

A l’écart de la ville, les bergers seront les premiers informés – par les anges – de la naissance de Jésus.

« Il vous est né aujourd’hui, dans la ville de David, un Sauveur qui est le Christ Seigneur ; et voici le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. » (Luc 2, 10-11)

L'adoration des mages

L’adoration des mages

Folio 54v

Selon l’Évangile de saint Matthieu, des mages se présentent au Roi Hérode, en Judée, à la recherche d’un nouveau-né au destin exceptionnel, puisque celui-ci est désigné comme le futur roi des juifs. Hérode les envoie à sa recherche. Guidés par l’étoile, les mages parviennent près de Jésus qu’ils adorent et auquel ils offrent l’or, l’encens et la myrrhe. Ils ne reviendront pas vers Hérode.

Les mages furent vite considérés comme des rois (car le psaume 72 évoque des rois d’Arabie apportant des présents).

La présentation de Jésus au temple.

La présentation de Jésus au temple

Folio 57r

« Tout mâle premier-né sera consacré au Seigneur » (Exode 13:2,11-13)

Accomplissant cette prescription de la loi juive, Marie et Joseph présentent donc le nouveau né au temple de Jérusalem. On retrouve également cet événement dans l’évangile de Luc :

« Puis, lorsque les jours de leur purification furent accomplis, selon la loi de Moïse, ils le menèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur »

Le massacre des innocents

Le massacre des innocents

Folio 59v

Hérode furieux contre les mages à qui il avait confié la tâche de trouver Jésus (qu’il considère comme un futur rival) donne l’ordre de tuer tous les enfants mâles de moins de deux ans nés à Bethléem et sa région, en espérant qu’il soit du nombre.

Cette enluminure illustre cette scène de massacre, désormais connue sous le nom de « massacre des saint innocents ».

La fuite en Egypte

La fuite en Egypte

Folio 63r

Joseph, ayant été prévenu par un ange du projet d’Hérode de faire périr Jésus, prendra la route dans la nuit vers l’Égypte avec sa femme et l’enfant. Sur les conseils de cet ange, ils y resteront jusqu’à la mort du roi Hérode.

Sur cette enluminure, on aperçoit l’ange indiquant la route à suivre, tandis que les idoles païennes s’effondrent d’elles-mêmes au passage du fils de Dieu.

Les séraphins dans leur médaillon marquent les angles de la frise.

Ce n'est pas fini !

Découvrez la suite de ce splendide manuscrit des Belles heures de Jean de Berry.

, ,
Article précédent
Mireille Ballivet-Gaudin, artisan enlumineur
Article suivant
Belles Heures de Jean de France – Psaumes pénitentiels

Les Posts liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.